Douleurs en bas du dos – Causes – Origines

Les douleurs en barre en bas du dos sont des motifs de consultations fréquents en ostéopathie. Quelques conseils pour éviter les douleurs chroniques, les blocages ou les raideurs fréquentes.

L’hygiène de vie est le moteur de la bonne santé. C’est pourquoi on recommande de boire 1,5L à 2L d’eau par jour, d’éviter la surconsommation d’acides (Sodas, Alcool) et de graisses. La nutrition est l’élément modifiable et à la portée de tous pour optimiser la bonne physiologie des structures du corps.

La pratique de sport régulier entretien les structures musculaires, articulaires, ligamentaires, et structurelles du corps. Le sport permet également de réguler la physiologie du corps, en éliminant les toxines via la transpiration (visibles en extérieur), des acides, et la production de plusieurs éléments biologiques bénéfiques pour le corps.

Quelques causes de douleurs lombaires du quotidien :

  • Les positions adoptées en poste informatique
  • Les postures du quotidiens : dans la voiture, devant l’ordinateur, dans le canapé, devant la télévision. Les pieds sur la table basse est une position à éviter formellement ! Il se produit une tension prolongée du rachis lombaire, associée à une malposition fixe du bassin. Ceci entraîne des blocages et des fixations des articulations du bassin et du dos.
  • Au travail qui nécessite des postures debout prolongées, des piétinements, beaucoup d’effort physique : restauration, service, vente etc.

Quelques étirements qui peuvent soulager les douleurs de dos :

Allongé sur le dos, tête reposée sur un coussin. Replier les genoux sur la poitrine et les maintenir entre vos mains. garder la position à 15 à 20 secondes sans accoup, sans saccades. Répéter l’opération plusieurs fois, avec une pause d’1 minute entre chaque étirement. La sensation d’étirement se ressent en bas du dos.

etirement carré lombes

 

 

 

 

 

Allongé sur le dos, tête reposée sur un coussin, corps au bord du lit ou du canapé. Laisser tomber la jambe du coté du bord en dehors du lit ou du canapé. L’autre jambe est repliée sur la poitrine, maintenue entre vos mains. Garder la position 15 à 20 secondes sans accoup, sans saccade. Répéter l’opération plusieurs fois, avec une pause d’une minute entre chaque étirement. Effectuer le même procédé sur l’autre jambe. La sensation d’étirement se ressent dans le pli de l’aine et dans le bas du dos.

 

etirement psoas

 

Position à quatre pattes : arrondir le dos de manière à faire entrer en contact la poitrine contre les genoux. La tête est penchée en avant. Garder la position 15 à 20 secondes, sans accoup, sans saccade. Répéter l’opération plusieurs fois, avec une pause d’une minute entre chaque étirement. La sensation d’étirement se ressent sur l’ensemble du dos.

Position à quatre pattes : creuser le dos de manière à faire ressortir les fesses. La tête est penchée en arrière. Garder la position 15 à 20 secondes, sans accoup, sans saccade. Répéter l’opération plusieurs fois, avec une pause d’une minute entre  chaque étirement. La sensation d’étirement se ressent sur l’ensemble du dos.

Etirement dos

 

 

Dorsalgie

douleur-dorsaleLes dorsalgies (= douleurs dorsales) sont définies par des douleurs du rachis thoracique (allant de la zone haute entre les omoplates jusqu’au milieu du dos – au-dessus des reins -).

Elles peuvent traduire une souffrance du dos mais peuvent aussi être le témoin d’une souffrance viscérale/abdominale.

En ostéopathie, le diagnostic se réalise par un examen physique et palpatoire, complet et général.

De ce fait, l’ostéopathe détermine la cause de la douleur dorsale.

Les étiologies (causes) des dorsalgies sont multiples :

  • Fonctionnelle/Locale : d’origine musculaire, ligamentaire, articulaire, inflammatoire ou mécanique. Ces douleurs sont souvent dues au stress, à l’émotionnelle, si elles n’ont pas été déclenchées par un faux mouvement ou un traumatisme physique (chute, accident).
  • Viscérale/Abdominale : Tensions venant des attaches molles reliant les vertèbres à l’abdomen (associant parfois des symptômes gastriques, intestinaux, ou coliques bénins).
  • Posturale : L’examen physique détermine les dysfonctions multiples articulaires, des tonus musculaires et ligamentaires, localement et à distance de la douleur, sur l’ensemble du corps (du crâne au bassin, et du bassin au membres inférieurs). Ces douleurs sont aggravées par la fatigue, le stress, le port de charge, provoquant l’enraidissement. Les diagnostics médicaux et d’imagerie peuvent révéler une scoliose, une cyphose, ou un met-plat. Ces trois diagnostics sont appelés aussi douleur dorsale commune discale.
  • Médicale : Psy, Spondylarthropathie, métastases, fracture tassement etc.

 

Les traitements recommandés sont ostéopathiques mais aussi antalgiques, prescrit par votre médecin traitant (anti-douleurs, anti-inflammatoires).

RDV : 01.43.44.44.43

Quelques astuces pour améliorer sa position devant l’écran d’ordinateur

Le faux mouvement

Le faux mouvement

La plupart des blocageOsteopatheparis75s intenses et fulgurants sont justifiés par un faux mouvement.
Il se trouve que bien avant ce geste « mal fait », un nombre important de processus corporels a lieu en amont.
En effet, le quotidien, les malpositions fréquentes au bureau, dans le canapé, ou au volant par exemple, infligent au corps des positions de contraintes. Le corps se « protège » d’éventuelles blessures, et se met en « dysfonction ».
La dysfonction est un terme au sens large, mais prend tout son sens lors d’un diagnostic chez l’ostéopathe. La dysfonction se définit par une malposition articulaire, un tonus musculaire altéré ou modifié, qui contrait le corps de s’adapter pour ne pas souffrir : les muscles se contractent, se spasment, les vertèbres bougent, s’adaptent au(x) problème(s). L’équilibre global du corps se trouve alors altéré.
De ce fait, le surmenage, la fatigue, le stress, augmente les risques d’accumuler ces dysfonctions, et donc le déséquilibre global du corps. Le corps se met alors en état de « non possibilité de se protéger davantage »(Ceci est une métaphore, afin de mieux comprendre les processus antérieurs de la douleur).
Un geste, un port de charge inhabituel, une mauvaise position de plus sur ce terrain fragilisé et c’est le blocage. La patient nommera ce geste ultime comme le faux mouvement.
La première consultation chez l’ostéopathe pour ce motif permet donc de cibler l’origine des déséquilibres, de nommer les dysfonctions, de les corriger et de traiter l’ensemble du corps pour rétablir l’harmonie des tonus et des articulations.

Torticolis, Dorsalgie, Lombalgie : conséquences des symptômes de l’hiver

douleur-dorsaleLes maladies de l’hiver provoquent des crispations multiples, des courbatures généralisées dans le cou et dans le dos. Lire la suite…

Mal de dos :1er motif de consultation en ostéopathie

Le mal de dos est le 1 er  de motif de consultation en ostéopathie : ceci représente près de 80% des consultations en ostéopathie.mal au dos Lire la suite…

Travailler sur écran et postes informatiques peut entraîner de nombreuses douleurs

Les blocages du cou et du dos sont souvent causés par la position que l’on adopte au travail,devant son poste informatique. Des solutions existent en ostéopathie pour remédier efficacement et à long terme à ces douleurs constantes au travail et a la maison, pour ne plus souffrir chroniquement de douleurs et de tensions devant votre ordinateur. Lire la suite…

SCIATIQUE : Prise en charge en ostéopathie

La sciatique est une douleur sur le trajet du nerf sciatique (en vert sur l’illustration) : dernières lombaires, sacrum, fesse, coté ou arrière de la cuisse, genou, pied, dû à une hernie discale le plus souvent.

Lire la suite…

Ostéopathe Paris – Ostéopathe Paris 12ème – Gare de Lyon

Sarah Israël, diplômée d’ostéopathie exclusive, prend en charge tous les patients, à tout âge, de manière pluridisciplinaire :

  • Ostéopathie générale et gestion de l’urgence.
  • Ostéopathie du sportTout niveau : Amateur, compétition, semi-professionnel, professionnel.
  • Traitement de l’asthme : asthme allergique, asthme d’effort, asthme émotionnel.
  • Gynécologie, Grossesse et Pédiatrie : Traitement des douleurs pelviennes superficielles et profondes, traitement post-chirurgical cicatriciel, gestion de la douleur pendant la grossesse et post-partum, prise en charge du nouveau-né.

 

Horaires : Du lundi au vendredi de 9h30 à 20h30 – Prise de rendez-vous dans la journée ou dans les 24heures.

Accès : Centre commercial Gamma, Cabinet médical et dentaire, Entre la librairie et hertz, 1 er étage

metro 114Gare de Lyon

reradGare de Lyon                                                                   

busratp 20 24 29 57 61 63 65 87 91 Gare de Lyon ou Van Gogh

 

Page Google + : https://plus.google.com/106425401790638174932

Page professionnelle sur Facebook : fr-fr.facebook.com/siosteopathe?fref=nf

Référencée www.pagesjaunes.fr : http://www.pagesjaunes.fr/recherche/paris-12e-arrondissement-75/sarah-israel-osteopathe

Référencée sur www.justeacote.com : http://www.justacote.com/paris-75012/osteopathe/sarah-israel—osteopathe-1364230.htm

Référencée sur www.koifaire.com : http://www.koifaire.com/ile-de-france/sarah,israel,osteopathe-130609.html

Référencée sur votreosteopathe.com : www.osteopathe.com/ile-de-france/paris/paris-12/sarah-israel.html

Référencée sur allo-medecins.fr : http://www.allo-medecins.fr/Paris-12eme-75012/osteopathe/osteopathe_Israel-Sarah.html

RDV EN LIGNE 24/24 SUR DOCTOLIB.FR

https://www.doctolib.fr/osteopathe/paris/sarah-israel

Coordonnées

Sarah Israel, Ostéopathe Paris 12 ème.
Centre médical Gamma, 193 rue de Bercy, 75012 Paris.

Tel : 01.43.44.44.43 (de 9h à 17h)
Mobile : 06.18.46.63.00 (uniquement pour les RDV à domicile).

RDV EN LIGNE 24h.24 SUR DOCTOLIB.FR (lien en bas de page).

Accès par le centre commercial Gamma Bercy
Entre Hertz et la Librairie, 1er étage.

Métro : Ligne 1 et Ligne 14 Gare de Lyon (sortie rue de Bercy).

© Sarah ISRAEL

Tous les articles rédigés sur ce site internet sont ©Sarah ISRAEL. Tous mes travaux sont l’objet d’études et de recherches personnelles via de multiples sources scientifiques agrées (avec bibliographie à l’appuie, publications officielles et statistiques INSERM). Toute copie ou tentative de plagiat est susceptible de poursuites.