Mal de dos

Le mal de dos est le 1 er  de motif de consultation en ostéopathie : ceci représente près de 80% des consultations en ostéopathie.

Bien que le mal de dos soit nommé « le mal du siècle », l’ostéopathie permet de supprimer les douleurs de dos à long terme. En effet, l’ostéopathe étudie, au cas par cas, le corps du patient dans son ensemble, ainsi que ses antécédents médicaux, traumatiques (accidents, chutes etc.) et les particularités de la douleur, pour déterminer la cause du mal de dos.

D’abord, l’ostéopathe effectue un interrogatoire précis de la douleur, effectue des tests cliniques pour exclure tout diagnostic médical, afin de procéder au traitement.

En ostéopathie le traitement est uniquement manuel : les manipulations ne sont pas douloureuses.

Il y a différentes façons de soigner ; l’ostéopathe utilise des techniques douces pour libérer les tensions musculaires et ligamentaires, complétées, à bon escient, de techniques manipulatives de déblocage,où l’on peut entendre un « crac » sans aucune sensation de douleur, mais plus une sensation de bien-être instantané.
Mal au dosA savoir :   La consultation en ostéopathie ne nécessite pas d’ordonnance : par contre, si l’ostéopathe a besoin d’un complément de diagnostic, il vous ré-orientera vers votre médecin traitant pour des examens complémentaires.

Les douleurs de dos ont de nombreuses étiologies (origines). Quelques exemples :

  • Origine Posturale : les troubles de la posture entraînent différentes douleurs, se répercutant dans le dos la majeure partie du temps. On appelle trouble postural un ensemble de déséquilibres du corps dans son ensemble, tels que des mauvais appuis au sol (entrée de posture par les pieds), des dysfonctions articulaires des pivots de la statique et des pivots dynamiques sur la colonne vertébrale qui assurent l’équilibre de la position assise, debout, mais qui sont aussi les moteurs de la marche et du mouvement, un déséquilibre de la mâchoire, ainsi que l’entrée occulaire, la vue, les yeux, les tensions musculaires liées a ceux-ci, par le lien des cervicales (etc.).
  • Antécédents de traumatismes physiques (fracture, entorse, luxation) et accidents de la voie publique : les traumatismes physiques ont des répercutions sur le corps à long terme si on ne les prend pas en charge. Il est important de consulter votre médecin après traumatisme physique aussi mineur soit-il, afin d’entreprendre un traitement manuel ostéopathique pour les douleurs ne diffusent pas, ne récidivent pas, et que les traumatismes locaux n’entraînent pas de compensation à distance. Par exemple, une entorse mal soignée peut entraîner des lumbago ou des torticolis, sans que l’on ai fait de faux mouvement ou des geste brusque.
  • Les scolioses ou attitudes scoliotiques : cette origine de douleur de dos n’est pas une fatalité. L’ostéopathie apporte un complément de traitement à la kinésithérapie afin de ne pas souffrir de cette pathologie toute votre vie. Les techniques utilisées sont propres à chaque patient, après analyse fine du degré de déformation de la colonne vertébrale par les radiographies et autres examens complémentaires.
  • Les hernies discales : Cette origine de douleur de dos est fréquente, la prise en charge en ostéopathie est précise, non douloureuse, sans risque, et permet la stabilisation de la hernie discale afin qu’elle ne s’aggrave pas plus dans le temps. L’étude des examens complémentaires est aussi réalisée lors de la première séance chez l’ostéopathe afin de situer précisément la zone pathologique. L’adaptation du soin de la zone par des techniques adaptée à la situation est alors décidée par l’ostéopathe après analyses des examens d’imagerie. Ainsi, la fréquence des crises inflammatoires est réduite, l’intensité de la douleur est diminuée voir supprimée. Simultanément, les risques de sciatique se voit diminué puisque la hernie discale en est la cause. Le traitement en ostéopathie permet d’éviter le plus possible les récidives, pour apporter un bien être le plus longtemps possible. En pratique, il n’est pas rare d’obtenir des résultats allant parfois jusqu’à 6 mois voir 1 an sans aucune crise inflammatoire. NB : Je rappelle que l’ostéopathie accompagne un traitement médical, et ne le remplace en aucun cas. Lorsque le médecin spécialiste en rhumatologie propose un traitement, l’ostéopathie le complète.Vous ne devez en aucun cas arrêter votre traitement médicamenteux lors d’une prise en charge ostéopathique. Seul le médecin décidera l’arrêt ou la modification du traitement.
  • Les tensions musculaires, ligamentaires : Selon la profession, les hobbies, le rythme de vie, et le quotidien avec ses soucis et ses contrariétés, le corps réagi en se protégeant. Il est fréquent que le corps réagisse par contraction musculaire importantes et douloureuses. Dans ce cas, l’origine de la douleur  L’ostéopathie règle alors les tensions musculaires et ré-équilibre l’ensemble du corps pour que cela ne revienne pas chroniquement.
  • Les pathologies chroniques rhumatismales : l’arthrose, l’ostéoporose, la fibromyalgie, la spondylarthrite ankylosante sont des exemples de maladies rhumatologiques qui donnent des douleurs chroniques au niveau du dos principalement. L’ostéopathe est en mesure de soulager ces douleurs, par des techniques douces, sur plusieurs séances, pour un confort au quotidien
  • Les troubles digestifs et gynécologiques : les organes sont en lien étroit avec la colonne vertébrale par des nappes de tissus qui les relient. Si les organes n’ont pas une mobilité ou une motilité (micro mouvement interne) suffisante, des douleurs projettées peuvent apparaitre dans le dos. L’ostéopathe est en mesure de diagnostiqué l’origine viscérale de la douleur de dos par la description des douleurs, la surface de douleur, le trajet de la douleur, l’intensité, et le type de douleur ressentie.
  • Les pathologies respiratoires chroniques : bronchites asthmatiforme, bronchite chronique du fumeur, asthme sous toutes ses formes, antécédents de chirurgie thoracique etc. peuvent provoquer des tensions associées aux vertèbres en lien avec la sphère respiratoire (le plus souvent entre les omoplates). Ce type d’affection chronique entraîne des douleurs dans le dos auxquelles on ne s’habitue pas. L’ostéopathe est en mesure d’apporter un traitement manuel pour limiter ses douleurs voir les supprimer.

Ceci est une liste incomplète, elle sert d’exemple pour illustrer le fait que le mal de dos peut venir de beaucoup de choses. un lumbago peut être originel d’un blocage local comme d’un trouble fonctionnel digestif ou gynécologique. un torticolis peut venir d’une mauvaise manoeuvre au volant comme d’une entorse mal soignée, etc.

L’ostéopathie apporte de réelles solutions à toutes les éthiologies de douleur de dos.

 

Page Google + : https://plus.google.com/106425401790638174932

Page professionnelle sur Facebook : fr-fr.facebook.com/siosteopathe?fref=nf

Référencée www.pagesjaunes.fr : http://www.pagesjaunes.fr/recherche/paris-12e-arrondissement-75/sarah-israel-osteopathe

Référencée sur www.justeacote.com : http://www.justacote.com/paris-75012/osteopathe/sarah-israel—osteopathe-1364230.htm

Référencée sur www.koifaire.com : http://www.koifaire.com/ile-de-france/sarah,israel,osteopathe-130609.html

Référencée sur votreosteopathe.com : www.osteopathe.com/ile-de-france/paris/paris-12/sarahisrael.html

Référencée sur allo-medecins.fr : http://www.allo-medecins.fr/Paris-12eme-75012/osteopathe/osteopathe_Israel-Sarah.html

Coordonnées

Sarah Israel, Ostéopathe Paris 12 ème.
Centre médical Gamma, 193 rue de Bercy, 75012 Paris.

Tel : 01.43.44.44.43 (de 9h à 17h)
Mobile : 06.18.46.63.00 (uniquement pour les RDV à domicile).

RDV EN LIGNE 24h.24 SUR DOCTOLIB.FR (lien en bas de page).

Accès par le centre commercial Gamma Bercy
Entre Hertz et la Librairie, 1er étage.

Métro : Ligne 1 et Ligne 14 Gare de Lyon (sortie rue de Bercy).

© Sarah ISRAEL

Tous les articles rédigés sur ce site internet sont ©Sarah ISRAEL. Tous mes travaux sont l’objet d’études et de recherches personnelles via de multiples sources scientifiques agrées (avec bibliographie à l’appuie, publications officielles et statistiques INSERM). Toute copie ou tentative de plagiat est susceptible de poursuites.